L’offre légale est enfin à la hauteur

A l’ouverture de SérieTech il y a 5 ans, j’étais extrêmement critique concernant l’offre légale en matière de séries.
A cette époque – pourtant pas si lointaine – il était bien difficile de suivre l’actualité séries sans avoir à passer du côté obscur.

Le coup de pied dans la fourmilière de Netflix

C’est peu dire que la situation a évolué depuis. La révolution (car c’en est une) a été rapide et profonde et le point de départ de cette nouvelle aire coïncide, et ce n’est définitivement pas un hasard, avec l’arrivée de Netflix dans l’hexagone en septembre 2014.

A son lancement, le catalogue français du géant était plutôt modeste mais il a rapidement évolué notamment par l’intermédiaire d’une forte croissance en matière de productions originales mais également avec quelques accords bien sentis (Better Call Saul, Fargo, La Casa de Papel et accessoirement les séries France Télévisions1A l’inverse, France Télévisions a un gros travail à faire pour garder un peu d’exclusivité sur ses programmes. Le groupe public a annoncé le 11 janvier qu’il avait justement signé un nouvel accord visant à adresser le problème.).

A peine diffusée à la TV, Dix pour cent est déjà sur Netflix
A peine diffusée à la TV, Dix pour cent est déjà sur Netflix

Le géant américain propose une offre riche, des applications bien pensées2Même si il a fallu attendre beaucoup trop longtemps pour obtenir la possibilité de télécharger des contenus pour un visionnage hors ligne. C’est vraiment la seule fonctionnalité clé sur laquelle Netflix a été sévèrement à la traîne. et un moteur de recommandations d’une efficacité redoutable.
Bref, en seulement quelques années, Netflix a réussi son pari et s’est rendu quasiment indispensable pour les sériephiles.

Bien que Netflix s’affiche clairement comme le fer de lance du secteur, mon inquiétude de voir apparaître un monopole s’est dissipée.

La renaissance de Canal+ via MyCANAL

En effet, même si le groupe Canal+ connaît des difficultés (celles-ci se sont accélérées depuis l’arrivée d’un certain Vincent Bolloré aux manettes), MyCANAL a su tirer son épingle du jeu.

Lire la suite …