The State, au coeur de l’Etat Islamique

The State est une mini-série en quatre épisodes de 45 minutes diffusée sur Channel 4 en Angleterre. Elle se propose de suivre de jeunes britanniques rejoignant l’Etat Islamique en Syrie.

Voici un sujet brûlant et passionnant qui reste pourtant rare à la télévision.
Beaucoup de séries ont déjà évoqué Daesh et ce parfois de manière pertinente1 mais, à ma connaissance, aucune n’avait encore osé placer les jihadistes au coeur même du récit2.

Il faut dire qu’il est aisé de sombrer dans le manichéisme et de se dire que tous ces jeunes qui cherchent à rejoindre l’organisation terroriste ne sont que des fous assoiffés de violence qui prennent pour excuse la religion pour assouvir leurs plus bas instincts.
La réalité est forcément plus complexe et c’est ce que s’attache à dépeindre The State.

Je ne crois pas que la période à laquelle se déroule les évènements soit clairement précisée. Néanmoins, un certain nombre d’éléments3 laissent penser que la série se situe il y a au mois 2 ou 3 ans, une période durant laquelle la relative naïveté de ces jeunes reste crédible.
Car pour l’essentiel, ces jeunes hommes et femmes, candidats au Jihad, semblent pétris de bonnes intentions.
L’une d’entre eux, Docteur en Angleterre et venue avec son petit garçon, est par exemple bien décidée à exercer la médecine pour porter assistance aux victimes du conflit.

Ecrite et réalisée par Peter Kosminsky4, on sent que la série a bénéficié d’un énorme travail de documentation et la mise en images de certaines choses 5 que l’on a pu lire dans la presse6 se révèle absolument glaçante.

Le résultat est une oeuvre à la fois terrifiante et touchante qui sonne parfaitement juste du début à la fin.

The State est actuellement diffusée en France sur CANAL+.


  1. Homeland et Le Bureau des Légendes le font par exemple plutôt bien. 
  2. Je n’oublie pas l’excellente Sleeper Cell, mais elle a été produite en 2005, une époque à laquelle l’EI n’existait pas encore.
    Par ailleurs, elle se déroule essentiellement sur le sol américain. 
  3. La frontière avec la Turquie se révèle encore assez facile à franchir tandis que Daesh semble toujours dans une période faste. 
  4. J’ai maintenant bien envie de découvrir ses travaux antérieurs parmi lesquels Warriors sur les balkans et The Promise sur le conflit Israelo-palestinien. 
  5. Le sort des femmes et enfants Yézidies et l’embrigadement des jeunes enfants sont par exemple présentés de manière absolument bouleversante. 
  6. Je vous recommande au passage le travail de David Thompson sur Les Jours qui est également publié sous le titre Les Revenants

Un avis, un commentaire ou une question ? N'hésitez pas ! :)